Herbie Hancock - Headhunters (1973)

Publié le par Chris

Il existe des portes aux frontières des genres musicaux qui permettent des va-et-vient entre deux mondes. On n’est pas dans un milieu clairement défini mais hybride, on se balade dans un fleuve entre deux pays. C’est un excellent moyen d’aller depuis un pays connu vers l’inconnu, de pénétrer un milieu qu’on a du mal à cerner.

Comme le jazz par exemple. Ce monde si souvent incompréhensible, de par sa complexité et le manque de repères pour les oreilles non-averties.

Le funk est un de ces genres qui gravite autour du jazz et qui contient énormément de portes vers celui-ci. La plus fréquentée, celle qui a influencé bon nombre de générations de musiciens de tous horizons, fut Headhunters de Herbie Hancock.

A l’époque, maître Herbie voulait changer de direction, laisser de côté ses expérimentations et pondre quelque chose de plus léger. James Brown, Marvin Gaye, Stevie Wonder et Sly and the Family Stone ont joué un rôle déterminant dans ce choix. Le résultat est joyeux, funky, doux, harmonieux et accessoirement l’album jazz le plus vendu de tous les temps !

Herbie Hancock - Headhunters (1973)

Publié dans Albums

Commenter cet article