Roger Waters - Amused to death (1992)

Publié le par Chris

Le batteur de Pink Floyd, Nick Mason, avait un jour comparé la relation des membres du groupe à celle d'un équipage de navire. Il disait qu'à bord du Floyd, ils étaient sous les ordres de capitaines exigeants et parfois intrangigeants. Le premier fut le foudingue capitaine Barrett. Ses yeux brillants d’histoires de trésor et de visions étranges ont failli les mener à la catastrophe. Jusqu’à ce que la mutinerie les pousse sous le commandement du cruel Roger… Puis, un peu plus tard, Roger allait s’infliger le supplice de la planche et se faire remplacer par le matelot deuxième classe Gilmour...

Roger Waters était certes cruel mais sous son commandement le navire a pris le large. Sa plume est en très grande partie à l'origine des chefs d'oeuvre pinkfloydiens des années 70. Les fans du groupe (y compris moi qui suis un grand adepte du psychedelisme des années 60 et de Syd Barrett) diront tous que ce qui a été fait avant et après la période Waters était d'une classe inférieure...

En 1992, après sa doulouseuse séparation avec les autres membres du Floyd, il a enregistré "Amused to Death". Un album magistral, militant, explorant de nombreux thèmes sociaux-politiques qui sont plus que jamais actuels : guerre, religion, mondialisation, influence de la télé et des médias sur les masses. Le tout agrémenté d'une musique fabuleuse, les voix et les solos de Jeff Beck étant la cerise sur le gâteau.

En 2015 "Amused to Death" a été ré-edité sous une version haute résolution, du caviar pour les oreilles ! La pochette de la réedition est très différente de l'originale. Le singe qui zappe a été remplacé par un enfant qui regarde l'oeil géant de la télé... Plus de 20 ans séparent la première de la deuxième sonnette d'alarme, presque rien n'a changé. La télé des années 90 a fait des petits (portables), les écrans et l'oeil sont partout. En nous. :-(((

Roger Waters - Amused to death (1992)

Publié dans Albums

Commenter cet article