★ Selection Septembre 2017 ★

Publié le par Chris

★ Selection Septembre 2017 ★

The Gun Club - Fire of Love (1981)

Gun Club fait partie de ses groupes mythiques inconnus du grand public qui ont marqué l'histoire de la musique. Leur mélange de punk - blues au début des années 80 était stupéfiant. D'une simplicité déconcertante et d'une puissance redoutable, Fire of Love est une étoile brillante dans cette décennie mal aimée et jugée trop souvent de façon injuste.  


Interpol - Our love to admire (2007)

Le courant de rock alternatif/indépendant crée par REM, Pixies, Violent Femmes et autres "grands" groupes (au sens artistique et pas commercial) des années 80 n'a pas arrêté de grandir. Interpol ont pris le flambeau 20 ans plus tard et accouchèrent en 2007 un bébé d'une beauté divine. Tout est parfait, l'équilibre entre les différents morceaux, les mélodies, la production, l'artwork mettant en scène des animaux sauvages.


The Doors - In Concert (1991)

Les Doors étaient des Dieux, un savant mélange de poésie, de théâtre et de musique qui n'a pas encore été reproduit et encore moins égalé. Leur côté théâtral était surtout visible et audible pendant leurs concerts. Jim Morisson s'autodétruisait constamment depuis leurs débuts mais lorsqu'il était en forme - soit avec moins de 3 grammes d'alcool - il survolait ses concerts. Il savait parler et canaliser les foules, son charisme était hors norme (A tel point que l'Amérique puritaine s'est dressé face à lui en lui déclarant une guerre injuste après le fameux concert de Miami).
In Concert est une compilation de morceaux live d'anthologie, qui couvre la période du sommet des Doors, de 1968 à 1970. On y trouve Light my Fire, Roadhouse Blues, Unknown soldier, The End, Moonlight Drive, le poème de la célébration du Lézard (si cher à Jim) et des énormes reprises de Gloria, Little Red Rooster ou Who do you love. La crème de la crème, les portes de la perception n'ont jamais été aussi ouvertes !

Peter Tosh - Legalize it (1976)

L'ex acolyte de Bob Marley se lance en solo en 1976 avec un très bon premier album qu'il compose et produit. 'Legalize it' n'est pas qu'un cri de protestation face à la répression de la police jamaïcaine au cannabis. C'est un vecteur de la culture rastafarienne, un joint d'amour et de paix aussi bon que les meilleurs Bobs !

Publié dans Monthly selections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article