★ Selection June 2016 ★

Publié le par Christos A.

★ Selection June 2016 ★

Pierrick Pédron - And The (2016)

A rock, epic, groovy jazz record made by a wizard of saxophone and inventor of new sounds. An open door to all those think that jazz is a strange and 'difficult to access' music !

Anthony Joseph - Carribean roots (2016)

The poet is back with his afrojazz blended with carribean percussions and sonorities. Lyrics, voice and music are fantastic...just like Anthony, simple and brilliant.

Madlib - Shades of blue (2003)

Great tribute of MC Madlib to Blue note. Great instrumental tunes of the legendary jazz label are revisited with a smooth electro-hip hop sauce. An essential piece for electro and blue note fans!

Stevie Ray Vaughan and Double Trouble - Live at the Carnegie Hall (1997)

Life and musical carreer of Stevie ended tragically at 35 with a helicopter crash. But his blues is immortal and this live at the Carnegie Hall is a witness of his awesome hendrixian touch...

Publié dans Monthly selections

Partager cet article

Repost 0

La Défense Jazz Festival 13-18 Juin 2016

Publié le par Christos A.

La Défense Jazz Festival 13-18 Juin 2016

C'est un vrai bonheur d'avoir à côté de son travail un festival de jazz gratuit pendant une semaine. Du matin jusqu'au soir se relaient des jeunes talents pour le concours national et entre 12h-14h puis à partir de 20h se produisent les jazzmen confirmées.

Les sets ne durent qu'une heure mais le son est très bon et diversifié, du jazz classique aux fusions rock, afrobeat et soul. Les artistes viennent du monde entier, tous les âges et couleurs sont représentées ! On peut toucher, parler avec des grands noms tels que Tony Allen, Avishai Cohen, Rokia Traoré, Anthony Joseph ou Pierrick Pédron et découvrir de très belles surprises : United Vibrations, Jungle by night etc

Le public est présent, malgré le temps londonien et les risques accrus d'attentat.

La musique triomphe !!!

PS: Petit clin d'œil à mes chouchous de ce festival…

>>> Pierrick Pédron le saxophoniste explorateur de nouveaux sons dont le dernier album ‘And The’ est épique, rock, groovy, dansant.

-> Anthony Joseph qui a ramené le soleil sur le parvis avec ses poèmes caribéens et son excellent jazz-funk-soul.

-> Jungle By Night, une fanfare de 9 gamins géniaux de Rotterdam qui ont mis le feu sous la pluie !

Partager cet article

Repost 0

The Kills - Ash and Ice (2016)

Publié le par Chris

The Kills - Ash and Ice (2016)


Ash and Ice a de fortes chances de devenir la plus grande tuerie de 2016.

Le couple anglo-américain a grandi, leur rock-blues minimaliste aussi. On est à la fois proche et loin de leurs racines, le rock garage des 60s. Ils ont leur propre signature sonore, grâce à la superbe voix d'Alison Mosshart melée aux guitares, boîtes à rythme et samples. Impossible de les confondre avec leurs demi-frères White Stripes ou Black Keys.
Le sommet est atteint, la tournée qui va suivre va très certainement remplir les salles.
Pourvu qu'ils gardent leur côté alternatif et underground longtemps, qu'ils restent bien au chaud dans leur petit label Domino. Le diamant ne doit pas finir entre les mains des compagnies majeures, il doit rester à l'état brut !

PS: L'artwork de l'album est aussi beau que la musique. La couverture, les petits logos qui précédent chaque chanson, la police dorée sur fond sombre ... et que dire de l'édition double vinyle limitée aux couleurs rose et bleu transparent ? Une merveille de A à Z !

Publié dans Albums

Partager cet article

Repost 0

Miles Davis - Autobiographie

Publié le par Chris

Miles Davis - Autobiographie

Un livre sur Miles Davis ne pouvait que m'attirer, il est un de mes pères musicaux, celui qui m'a introduit dans le jazz. Il fait partie du clan des génies suprêmes, des extraterrestres qui décident tous les 100 ans d'envoyer un de leurs représentants pour illuminer les terriens.

Son autobiographie est du pain béni pour les amateurs de jazz et de musique en général. La plume est légère, fluide. Le langage est brut, facile, parsemé d'humour et d'anecdotes. On traverse toutes les périodes de sa vie, depuis sa naissance et l'épopée be-bop de l'après guerre, jusqu'à la fin de années 80.

On côtoie comme des personnages de roman Charlie Parker, Dizzy Gillespie, John Coltrane, ses femmes et ses nombreux sidemen. On a l'impression d'avoir le Dieu noir à nos côtés, nous faisant le récit de sa vie avec sa voix enrouée.
Son existence défile comme un combat de boxe. Avec des hauts et des bas. Avec des périodes de créativité extrême et des périodes sombres d'addiction aux drogues.
A la fin l'homme est debout, plus vivant et créatif que jamais.
Immortel !

Publié dans Livres

Partager cet article

Repost 0